Val-de-Marne: sa maison occupée, elle se retrouve à la rue