“Nous allons continuer la lutte différemment et autre part”: les intermittents ont quitté le théâtre de l’Odéon, occupé depuis mars