Jardins d’Éole, la nouvelle Colline du crack?