Florence Portelli (Libres!): “Jordan Bardella se prend quand même une veste”